Conseils d’expert

Le bronze a conquis ses lettres de noblesse dans la sculpture et l’ameublement.
Il a aussi attiré les faussaires !
Pour éviter tous les pièges, questions-réponses à un spécialiste : Marc Arguence.

Ancien élève de l’école Boulle, Marc Arguence suit une tradition familiale : il a pris le relais de son père à la tête de leur atelier de restauration parisien. Bronzier depuis 30 ans, il connaît tous les secrets de ce métal noble : « il s’agit d’un alliage de cuivre et d’étain ».

Certains bronzes contiennent aussi un peu de plomb ou du zinc. Mais ces variantes sont généralement utilisées dans l’industrie, pour des pièces mécaniques par exemple; on les rencontre beaucoup plus rarement dans l’univers des antiquités. »