A quoi sert le bronze ?

Dès l’antiquité, cet alliage a permis de confectionner des monnaies.

A partir du XVIIème siècle, on le retrouve couramment pour des pièces comme les chenets, les candélabres, les bougeoirs, ou encore les pendules… Sans oublier les accessoires de mobilier comme les sabots (pièces placées sur les pieds des meubles pour les renforcer), les poignées de tiroir, les rosaces, les poignées de portes et les plaques de propreté, ou encore les entrées de serrure, réalisées le plus souvent en bronze doré.

Mais le bronze a surtout gagné ses lettres de noblesse avec la sculpture, sans discontinuer depuis l’Antiquité. Une tradition qui s’est développée au XVème siècle, durant la Renaissance.

Au XIXème siècle, les sculptures en bronze connaissent une engouement impressionnant. On y trouve aussi bien des personnages mythologiques, des bustes historiques, des scènes animalières… Dans toutes les tailles ! Cet engouement ne s’est pas démenti depuis lors.