Le bronze a-t-il une couleur ou une patine particulière ?

Le bronze est un alliage jaune, légèrement rosé. Sa couleur rappelle le cuivre qui le constitue. Avec le temps, l’oxydation l’assembrit nettement.

Sur certains bronzes, la patine naturelle est parfois corrigée par le fondeur. En travaillant sur l’oxydation du bronze, on obtient en effet des teintes vertes, marrons (clair ou foncé), brunes ou noires. Chacune de ces teintes peut être nuancée. On obtient ainsi des patines vertes mâtinées de brun par exemple, ou l’inverse.

Outre ces patines, le bronze peut être également doré (au mercure), argenté ou encore verni. Dans les années 1920-1930, il a souvent été nickelé, puis chromé à partir des années 1940. Ces techniques ont plus souvent été utilisées pour le mobilier que pour les sculptures.